Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mai 2014 1 26 /05 /mai /2014 10:37

 

 

 

Mr Langlois, cinémathèque, 23 / 05 14

 

Exposition Henri Langlois, cinémathèque, 23 mai 2014

 

 

Published by Françoise Poulin-Jacob - dans pêle-mêle
commenter cet article

commentaires

Brigitte David 09/06/2014 01:35

Aucun souvenir de ce centime ... Mais beaucoup de souvenirs de Chaillot dans les années 70, quand la séance était à 2 francs. Je me souviens d'une séance où un film japonais était sous-titré en
russe - ou l'inverse - et où le film a commencé dans un fou-rire général. Et puis une voix s'est élevée , a commencé à traduire, suivie de quelques autres qui prenaient spontanément le
relais...
Autre souvenir : Psychose. La salle pleine. Tout le monde avait déjà vu le film plusieurs fois. Et quand la soeur met la main sur la rampe avant de descendre à la cave, tout le monde a hurlé!.Une
rétrospective Garrel en 72 ou 73... déjà ! Avec l'Athanor et la Cicatrice Intérieure.
Souvenir de gens qui se mettaient spontanément au piano avant le film.

Franz 03/06/2014 09:44

Je n'ai pas connu Ulm, mais j'ai passé mes années d'étudiante en cinéma à Chaillot et j'avoue ne pas connaître la réponse. Mais je vais mener l'enquête.Quant à aujourd'hui, Alain, il y a toujours à
la Cinémathèque des trésors de films à voir et à revoir sans être obligé pour cela de prendre un pass. Entre la programmation, les expos et les conférences , je pense que Langlois peut être fier de
sa continuité.

Alain Poisson 01/06/2014 19:30

Quelqu'un pourrait peut-être m'expliquer - je crois ne l'avoir jamais su - quelle était la fonction de la pièce de 1 centime qu'il fallait ajouter au prix du billet pour obtenir celui-ci. À
Chaillot les petites pièces s'amoncelaient sur une grande table juste avant le contrôle des billets. Cette "taxe Langlois" était obligatoire ! À Ulm, de même, dans un foutoir beaucoup plus
grandiose (escalier métallique oblige).
Aujourd'hui on prend un Pass mensuel ou annuel et l'on y va parfois pour... pourquoi ?