Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 10:07

 

 

 

Porte des lilas, 18 septembre 2011

 

 

Porte des Lilas, 18 septembre 2011

 

 

Mardi 29 juillet 2008, 21h

Porte de la Villette.
Deux hommes marchent l’un derrière l’autre , dans le sens des voitures. Je les vois donc de dos. Ils portent chacun un sac à dos qui semble usagé. Mon regard s’attarde d’avantage sur le premier. Il porte dans la main droite une casquette couleur treillis qu’il vient d’ôter pour s’éponger le front avec le revers de la main.Il est 21h et la température affiche encore 26°.Il porte un short et un débardeur. Il a l’allure d’un grand marcheur. Du second, je ma souviens simplement qu’il porte une bouteille d’eau.
J’écoute la B.O. de « Un conte de Noël » d’A.Desplechin.

 

 

 

 

Published by Françoise Poulin-Jacob - dans périphériques
commenter cet article

commentaires

Franz 25/09/2011 21:39


Comme d'un point de vue pratique, il est totalement impossible de faire concorder les deux ( rencontres fortuites de piétons, difficultés de circulation, situation périlleuse de photographier tout
en conduisant... ) j'ai donc opté pour une totale différenciation espace/temps qui pourrait signifier une sorte de permanence des choses, une sorte d’éternel recommencement dans ce monde clos et
sans fin qu'est le boulevard périphérique.Quant à la température de couleur, je ne la trouve pas si jaune pourtant et pourquoi la qualifies tu d'influençable?Voilà Alain, j'espère avoir répondu à
tes interrogations.


alain poisson 24/09/2011 14:26


Un seul reproche pour cette série, ou simplement une question.
Pourquoi ne pas avoir fait concorder le temps de prise de vue avec celui de la narration ?
Sinon je suis de près cette série dont je me sens très proche et dont la narration ne m'est pas "indifférente".
Peut-être que les photographies gagneraient à ce que le fond ne soit pas si jaune, influençable... ou bien est-ce ton choix ?